Insécurité dans l’est de la RDC : Plusieurs localités du territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu victimes d’attaques attribuées aux FDLR

Le député provincial du Nord-Kivu, Elie Nzahani © Pacheco Kavundama

Les localités de Kisharo, Kiseguru, et Katwiguru dans le territoire de Rutshuru ont été ces derniers jours la cibles d’hommes armés assimilés aux Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR). Dans la seule journée du mercredi 29 août,la localité de Kisharo, le marché de Katwiguru et l’agglomération de Kiseguru ont été attaqués.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC 

Tout en dénonçant ces attaques récurrentes, Elie Nzahani, député provincial élu du territoire de Rushturu, fait le bilan de ces récentes attaques. « 9 boutiques, 3 maisons et 2 véhicules incendiés », renseigne celui qui, récemment, a été victime d’une attaque d’hommes armés sur le territoire de Rutshuru (lire notre article).

Le député provincial rappelle, que de la même manière que les FARDC luttent contre les ADF à Beni (NDLR : sans beaucoup de succès…), elles devraient faire de même contre les FDLR sur le territoire de Rutshuru. « Les FARDC sont présentes au fin fond de la province. Mais nos agglomérations sont dégarnies. D’où la nécessité de mettre sur pied une force complémentaire pour sécuriser les grandes agglomérations qui font l’objet de raids de la part de groupes armé»