RDC / Nord-Kivu : 5 élèves tués lors d’un échange de tirs entre l’armée congolaise et un groupe armé dans le territoire de Masisi

Cinq élèves ont été tués par un groupe armé ce jeudi 27 août alors qu'ils s'apprêtaient à passer leur examen de fin de cycle primaire (image illustrative) © DR

Cinq élèves ont trouvé la mort jeudi 27 août au centre de passation de Test National de Fin d’Etude Primaire (TENAFEP) dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu à l’est de la RDC.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à Goma et dans le Grand-Nord

Cet incident a eu lieu ce jeudi lors d’un échange des tirs entre les forces armées de la RDC et un groupe armé non identifié qui s’est produit au moment où 306 élèves en fin de cycle primaire s’apprêtaient à rentrer en salle de classe pour y passer leur dernier examen.

L’information a été confirmée par la ministre provinciale de l’Education dans le Nord-Kivu. Tout en condamnant ces tueries, Prisca Luanda a déclaré que les circonstances du drame n’étaient pas encore connues et qu’une enquête a été ouverte pour tenter de les déterminer.

Lors de cet échange de tirs, les assaillants ont enlevé plusieurs examinateurs, les emportant en brousse.

Les examens ont été annulés et reportés à une date ultérieure.

Situé dans la province du Nord-Kivu à quelque 82 km au nord-ouest de Goma, le territoire de Masisi fait face à une vive insécurité provoquée par six groupes armés actifs selon le dernier rapport paru à la suite du dialogue inter-communautaire organisé récemment à Goma afin de trouver une solution définitive à l’éradication des groupes armés dans cette partie du territoire de la RDC.