RDC / Nord-Kivu : Une attaque d’hommes armés fait 3 morts dont 2 policiers et 1 militaire à Goma 

Le ministre provincial de l'Intérieur, Jean Bosco Sebishimbo © Pacheco Kavundama

L’attaque s’est déroulée vendredi 15 mai vers 19 heures  sur deux avenues du quartier Mugunga à l’ouest de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. 

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC 

Ces hommes armeés non encore identifiés ont fait une incursion vendredi soir dans le quartier Mugunga à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l’est de la RDC.

Le ministre provincial de l’Intérieur, qui s’est rendu samedi sur le lieu du drame accompagné du commandant de la 34ème région militaire et quelques membres du comité provincial de sécurité, a fait part un bilan de trois morts dont deux policiers et un militaire des forces armées de la RDC, ainsi que 3 civils blessés. Jean Bosco Sebishimbo a par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer l’identité des assaillants.

Mugunga est l’un de 18 quartiers de la ville de Goma, mais le moins sécurisé comme en témoignent ses habitants. « L’attaque d’hier n’est pas un règlement de compte. C’est le résultat de l’insécurité grandissante. Avant-hier déjà, on a entendu des coups de feu », confie Espoir Niganda, membre de la société civile du quartier Mugunga. Les habitants demandent le renforcement de la sécurité au sein de leur quartier qui semble avoir été oublié par les autorités.

Les corps des trois agents des service de sécurité ont été conduits dès vendredi soir à la morgue, alors que les trois civils blessés ont eux été conduits à l’hôpital CBCA Ndosho à Goma.