RDC / Nord-Kivu : Reddition de deux seigneurs de guerre

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, aux côtés du chef de guerre Kakule Sikuli La Fontaine lundi 4 mai 2020 à Goma © Pacheco Kavundama

Parmi eux, figure Kakule Sikuli La Fontaine, commandant du groupe maï maï Union des patriotes congolais pour la paix qui s’est rendu ce lundi 4 mai. Il promet que ses hommes feront de même si les conditions sont réunies.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Lundi 4 mai à Goma, le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a présenté au comité provincial de sécurité composé du commandant 34ème Région militaire, du commandant de la police en province et du directeur provincial de l’agence nationale de renseignements, le général auto-proclamé Kakule Sikuli La Fontaine, commandant du groupe armé maï-maï Union des patriotes congolais pour la paix (UPCP), opérant dans le territoire de Lubero au Nord Kivu à l’est de la RDC.

Pour l’occasion, le chef de guerre était accompagné d’un commandant d’un autre groupe armé maï-maï opérant dans le groupement de Binza Kakule situé dans le territoire de Rutshuru.

Si La Fontaine s’est rendu sans ses hommes, il a indiqué que ceux-ci feraient de même si les conditions étaient réunies. Tout dépendra du gouvernement congolais qui doit assurer leur transport et la prise en charge jusqu’au lieu de regroupement, a-t-il fait savoir.

Ça n’est pas la première fois que Kakule Sikuli La Fontaine se rend aux FARDC. Il l’a déjà fait à plusieurs reprises. A Chaque fois, il est retourné en brousse car les conditions de sa reddition n’étaient pas été réunies. Le gouverneur a dit compter cette fois-ci sur sa bonne foi.