RDC / Nord-Kivu : 5 civils tués en territoire de Beni, la société civile locale évoque une négligence de l’armée

Les FARDC, accusés de lenteur et d'inaction © DR

Jeudi 30 avril au soir, les rebelles ougandais ont mené une attaque en territoire de Beni et tué 5 civils. 

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Jeudi 30 avril, cinq civils dont deux femmes ont été tués jeudi vers 19h, heure locale, par les rebelles islamistes ougandais ADF dans la commune rurale d’Oicha, quartier Mabasele, 11ème avenue, en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

La société civile territoire de Beni qui avance ce bilan parle d’un couple de pygmées tué lors de cette incursion.

« Il n’y a plus de traque de l’ennemi car depuis qu’il est signalé à l’Ouest, aucune opération n’a été menée par l’armée. Celle-ci avait été informée il y a déjà 48h que l’ennemi était venu depuis Mbau à Mavete et de Mavete à Mabasele sans qu’il n’y ait eu d’attaque. On pense donc qu’il y a eu négligence dans le chef des autorités militaires », a déclaré le président de la société civile d’Oicha, Bonane Paluku.

Pour éviter ce genre d’incursion, celui-ci recommande à l’armée de mener des opérations vers l’ouest de la cité d’Oicha où se cacheraient les rebelles ADF.