RDC : Neveu de Moïse Katumbi, Michel Katebe Ngoy plébiscité à la tête de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga

Élu haut-la-main à la tête de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga, Michel Katebe Ngoy est en position de force pour contrôler l'action du gouverneur Jacques Kyabula via le contrôle parlementaire © Twitter/Salomon Kalonda

Les députés provinciaux du Haut-Katanga ont élu, ce mardi 19 avril, Michel Katebe Ngoy à la présidence de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga. Une élection remportée avec un score fleuve qui témoigne de l’influence hégémonique du mouvement katumbiste dans cette province du sud-est du pays.

C’est une victoire haut-la-main.

Ce mardi 19 avril, le candidat du PND, membre de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK), une composante d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, l’a emporté dans la course au Perchoir de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga avec 43 voix sur 44 face à Kenneth Pemba Moto, la candidate du G7 se présentant sous l’étiquette indépendant.

« Plus qu’une élection, il s’agit d’un plébiscite », s’est réjoui l’un des nombreux députés de l’AMK.

Sur Twitter, le président de ce groupement, qui est aussi le président du PND, Salomon Kalonda Della, s’est lui aussi félicité de cette élection. « Bravo à Michel Katebe Ngoy, brillamment élu ce mardi (…) Pour l’AMK, membre d’Ensemble pour la République de Moise Katumbi, c’est une grande satisfaction. L’assemblée provinciale est entre de bonnes mains ! », a-t-il lancé.

L’élection de Michel Katebe est moins une surprise qu’une confirmation. Depuis août 2021 déjà et le décès brutal de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le neveu de Moïse Katumbi occupait les fonctions de président par intérim de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Dans son discours programmatique prononcé devant les députés provinciaux hier, lundi 18 avril, l’élu du territoire de Pweto a promis de mettre en place un organe délibérant au service de la population. « Le Haut-Katanga doit être un modèle de démocratie participative. C’est l’un des axes forts d’Ensemble pour la République », fait observer l’un de ses proches.

La victoire écrasante de Michel Katebe Ngoy pour le perchoir de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, un poste localement très stratégique, témoigne de l’influence hégémonique du mouvement katumbiste dans une grande partie des provinces de l’est du pays.