RDC : Malta Forrest, nouveau président de la section football du TP Mazembe

Moïse Katumbi reste le patron du TP Mazembe mais délègue la présidence du mythique club de football à Malta Forrest © DR
La décision a été prise ce samedi à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenu à Kashobwe. La coordination générale du club, qui réunit désormais plusieurs disciplines sportives, sera présidée par Moïse Katumbi.

Par Héritier Yindula, notre correspondant à Lubumbashi et dans le Grand-Katanga (avec Adrien Seyes)

Moïse Katumbi continuera de présider aux destinées du Tout puissant Mazembe durant les trois prochaines années, mais à une autre place. « Il prend de la hauteur », commente un de ses proches.

Le Chairman prend les commandes de la nouvelle coordination, structure qui chapeaute différentes disciplines (football, basketball, volley, handball, karaté, zango et cyclisme). La section de football féminin sera, quant à elle, relancée avec comme président, Jeff Kapondo.

Lors de l’élection à la section football, c’est Malta Forrest qui a été plébiscité avec 55 voix sur 67 votants. Dony KABONGO en devient, avec 34 voix, le secrétaire général, François Nkuba sera son adjoint (il a obtenu 35 voix). Aux côtés de Damien Simbi (1er membre du Comité avec 37 voix), deux nouveaux membres rejoignent l’équipe : Alain Mukalay (35 voix) et Juvenal Kitungwa (40 voix).

Une grande réunion sera convoquée dans les prochains jours pour la mise en place de la coordination, conduite par Moïse Katumbi. Les présidents des différentes sections, qui exerceront les fonctions de vice-présidents au sein de la coordination, seront présents. Le comité de la coordination sera complété par un Trésorier général, l’inamovible Salomon Idi Kalonda, le très efficace bras droit de Moïse Katumbi, et par un secrétaire général, Frédéric Kitengie.

Dans un mot lu par ce dernier, Moïse Katumbi a demandé aux Badianguenas de promouvoir les jeunes, notamment ceux issus du centre de formation, lors de la nouvelle saison qui a démarrée. Outre à ces jeunes, la direction du club entend faire confiance aux cadres expérimentés pour permettre au TP Mazembe d’atteindre son objectif numéro un : remporter un nouveau titre de champion d’Afrique.

En RDC, nombreux sont ceux à voir dans cette réorganisation du club phare du pays la volonté de Moïse Katumbi de se consacrer pleinement à ses activités politiques. Son nouveau parti, Ensemble, est en pleine phase de restructuration. Et la prochaine présidentielle, prévue a priori en 2023, et déjà dans toutes les têtes.