RDC : le ministre des Finances questionné sur le financement du dernier meeting du FCC

Le député national Muhindo Nzangi, élu de la ville de Goma © DR

Le meeting organisé samedi 27 octobre au stade Tata Raphaël de Kinshasa, lors duquel la plate forme électorale du Front Commun pour le Congo (FCC) a présenté son candidat à l’élection présidentielle, continue de faire polémique en raison de l’opacité entourant son financement.

Le député national Muhindo Nzangi Butondo, élu de la ville de Goma et membre de la plate forme d’opposition Ensemble pour le changement, qui soutient Moïse Katumbi, a déposé lundi 29 octobre sur le bureau de l’assemblée nationale une question d’actualité adressée au ministre de Finances.

« A la sortie de ce rassemblement politique, des bagarres ont éclaté entre les militants excités pour le partage d’importantes sommes d’argent en billets de banque. Après vérification sommaire, des témoignages concordants, les billets disputés proviennent du Trésor congolais et ont été mis à disposition à travers une procédure d’urgence initiée par votre ministère (des Finances) », peut-on lire dans le texte de la question du député Nzangi.

Ce faisant, cet élu de la ville de Goma entend, à travers cette question d’actualité, faire la lumière sur l’origine des fonds distribués au stade Tata Raphaël de Kinshasa. Mais selon toute probabilité, ce serait de l’argent public qui aurait servi à financer ce meeting et à payer les intéressements aux différents participants.

Certains participants affirment toutefois s’être rendus au meeting et n’avoir pas été payés comme promis. Du coup, les personnes lésées ont organisé des sit-in devant les bureaux des partis politiques membres du FCC pour réclamer l’argent qu’on leur a fait miroiter.

Selon de très nombreux témoignages, 10 000 francs congolais ont été promis à ceux qui se rendraient à ce meeting de la majorité samedi dernier. La police nationale congolaise avait annoncé la présence de 180 000 personnes à cette manifestation, alors même que le stade Tata Raphaël ne peut en contenir que 20 000.