RDC : La Royauté des Bayeke met fin aux spéculations sur les « origines ancestrales » de Moïse Katumbi

Sa Majesté le 8e MWAMI Mwenda Bantu Kaneranera Masuka Godefroid Munongo, Roi des Bayeke © DR

Dans une rare sortie publique, le cabinet du Mwami a confirmé sans équivoque l’appartenance ancestrale à la famille royale des Bayeke de Moïse Katumbi, l’ex-gouverneur du Katanga victime de rumeurs sur sa nationalité à l’occasion des débats entourant la proposition de loi – morte née – de Noël Tshiani.  

« Le Cabinet du Mwami confirme l’appartenance de l’Honorable Moïse KATUMBI CHAPWE à la dynastie des Bayeke du Garengaze car il est le fils de Maman Virginie KALASA, petit fils de Mwenda, arrière petit-fils du Mwami KALASA MWUKANDA-BANTU et arrière arrière petit-fils du Mwami M’SIRI 1er MWENDA-BANTU SHITAMBI NGELENGWA MUKALA », indique avec précision le communiqué daté de ce mardi 8 juin et rédigé Bunkeya, le siège de la Royauté des Bayeke.

Ce genre de sortie publique est rarissime de la part de l’une des chefferies les plus prestigieuses dans le Grand Katanga.

Dans sa première partie, le communiqué fustige, sans la nommer, la proposition de loi – morte née – de Noël Tshiani visant à exclure des élections tout citoyen qui ne serait pas né à la fois de mère et de père congolais. Une proposition de loi qui vise en réalité à exclure Moïse Katumbi de l’élection présidentielle de 2023.