RDC : la majorité offre 2.500 dollars aux parlementaires pour signer une contre-lettre en défaveur de Moïse Katumbi

© Twitter

Alors qu’un nouveau procès (politique) s’ouvre ce mercredi 27 juin contre l’opposant Moïse Katumbi devant la Cour Suprême de Justice en RDC pour une « rocambolesque » affaire de mercenaires, des députés et des sénateurs RD congolais avaient envoyé en début de semaine une lettre ouverte au président (hors mandat) RD congolais Joseph Kabila, lui demandant de stopper son acharnement contre le dernier gouverneur de l’ex-Katanga et de respecter l’accord de la Saint-Sylvestre en vue de la tenue d’élections crédibles et transparentes.

Cette initiative n’a manifestement pas été du goût de M. Kabila et de son entourage. Du coup, la mouvance présidentielle a décidé de répliquer dans les mêmes formes. Depuis quelques heures un projet de contre-courrier circule en effet. « Son contenu vise à encourager l’indépendance de la justice en RDC (sic) et à l’inciter à faire son travail dans l’affaire concernant Moïse Katumbi », confie un député national qui l’a eu entre les mains.

Et celui-ci d’ajouter qu’il lui a été offert « la somme de 2.500 dollars » pour signer ce contre-courrier. Des propos confirmés par plusieurs autres parlementaires qui tous ont indiqué que des responsables de la mouvance présidentielle étaient à l’origine de cette initiative. Selon ces élus, ledit courrier a vocation à circuler dans les prochaines heures.