RDC : Il n’y a officiellement plus aucun patient infecté au Covid-19 au Nord-Kivu

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kazivita © Pacheco Kavundama

C’est ce qu’a déclaré le gouverneur de cette province de l’est de la RDC ce vendredi 24 avril à l’occasion d’une conférence de presse.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Le gouverneur du Nord-Kivu a annoncé que sa province ne comptait plus aucun cas positif au nouveau coronavirus. Carly Nzanzu Kazivita a fait cette annonce ce vendredi à Goma.

Le dernier malade testé positif a été déclaré guéri en ville de Beni et le cas suspect enregistré dans la cité de Bunagana a également été testé négatif.

Du fait de ces résultats, la ville de Beni et la cité de Bunagana ne sont plus isolées du reste de la province. Toutefois, l’autorité provinciale souligne que le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux et services publics, ainsi que dans les transports en commun.

Carly Nzanzu Kazivita invite la population à continuer à respecter les mesures d’hygiène car c’est selon lui une bataille qui a été gagnée et non la guerre contre le covid-19. Les mesures décrétés par le président de la République restent de stricte application dans l’ensemble de la province, a-t-il précisé.

Pour rappel, le Nord-Kivu n’a officiellement enregistré, depuis la déclaration de la présence du coronavirus sur son territoire, que 5 cas positifs, dont 3 à Goma et 2 en ville de Beni.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars et jusqu’au 23 avril, le cumul sur l’ensemble de la RDC est de 394 cas confirmés. Au total, il y a eu 25 décès et 48 personnes guéries, 212 cas suspects sont en cours d’investigation, 17 nouveaux cas confirmés à Kinshasa jeudi, 1 nouvelle personne sortie guérie, aucun nouveau décès parmi les cas confirmés, 246 patients voient leur état de santé évoluer favorablement.

5 Provinces ont déjà été  touchées le Covid-19. Il s’agit de Kinshasa avec 382 cas, le Nord-Kivu (5 cas mais tous guéris), le Sud-Kivu (4 cas), l’Ituri (2 cas) et enfin le Kwilu (1 cas) selon les dernières statistiques publiées jeudi soir par l’Institut National de Recherche Biomédicale INRB.