RDC : Dans le Tanganyika, la bataille entre pro-Tshisekedi pour le gouvernorat tourne en faveur de Guylain Nyembo au détriment de Dany Banza

L'élection de Julie Ngungwa Mwayuma comme gouverneure du Tanganyika est le signe du peu d'influence de Dany Banza dans cette province comme partout ailleurs dans le Grand Katanga © Twitter

Julie Ngungwa Mwayuma a été élue vendredi 6 mai gouverneure de la province du Tanganyika. Cette cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est la première femme a occupé ce poste.

Julie Ngungwa Mwayuma a obtenu 14 suffrages sur 25 députés constituant l’Assemblée provinciale, soit 58,3 % des voix au terme d’un scrutin marqué par un niveau élevé de corruption.

A l’instar des treize autres scrutins organisés le même jour dans le pays pour élire les gouverneurs, dans le Tanganyika, les voix des députés provinciaux – grands électeurs de ce scrutin – se sont achetées à coup de milliers de dollars.

Au total, huit candidats étaient en lice pour succéder à Zoé Kabila Mwanza Mbala, le jeune frère de Joseph Kabila, destitué l’année dernière par les élus provinciaux.

Le scrutin a donné lieu à une guerre d’influence interne entre pro-Tshisekedi. Julie Ngungwa Mwayuma était soutenue par le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, Guylain Nyembo. Joseph Mulunda Simba, estampillé Union sacrée de la Nation prônée (USN), était lui sponsorisé par l’ambassadeur itinérant de Félix Tshisekedi, Dany Banza.

Las, ce dernier, qui se pique d’être capable de ramener le Grand Katanga dans le giron de la Tshisekedie, n’aura pas été capable de lui apporter l’une de ses quatre provinces.

Pour paraphraser le proverbe, qui ne peut pas le moins peut rarement le plus.