RDC / Beni : Une nouvelle incursion de rebelles ADF fait 13 morts dans le secteur de Ruwenzori

Le territoire de Beni en proie à une recrudescence d'assassinats de civils par les rebelles ADF depuis la fin du mois d'octobre 2019 © DR

Les attaques contre les civils se multiplient dans le territoire de Beni au Nord-Kivu à l’est de la RDC. Lundi soir, les rebelles ougandais ont attaqué le village Halungupa dans le secteur de Ruwenzori. 

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Cette nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais ADF a fait 13 morts et de nombreux disparus selon des sources locales de la société civile. Un bilan qui pourrait s’alourdir car les recherches se poursuivent pour tenter d’identifier d’autres corps.

Comme un pied-de-nez, cette attaque intervient alors que la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda séjourne dans la région Beni.

Pour Bonaventure Paluku, président de la société civile de la cité d’Oicha dans le territoire de Beni, l’acte serait calculé. « Il s’agit pour les rebelles de démontrer que les autorités ne font rien pour sécuriser les populations civiles », explique-t-il.

Selon une autre source, les assaillants sont arrivés à Halungupa pour se ravitailler en vivres, produits pharmaceutiques et autres biens de valeur. Là, aucun mort n’est signalé. Mais avant d’y arriver, ils ont commis une série de forfaits à Hulebo et Manzalao, tuant des civils et incendiant les cases se trouvant sur leur passage.

Manifestement, ces rebelles ADF s’en sont retournés par le même sentier d’où ils sont arrivés et qui se trouve dans le parc national des Virunga.