RDC : Après l’entourage de Dan Gertler, des proches de Félix Tshisekedi bientôt visés par les sanctions américaines ?

Dan Gertler sanctionné par le Trésor américain en attendant des proches de l'entourage de Félix Tshisekedi © DR

Lundi 6 décembre, le département américain du Trésor a annoncé avoir sanctionné Alain Mukonda pour avoir apporté son soutien à l’homme d’affaires israélien, Dan Gertler, dont il était en réalité le prête-nom.

Douze entités économiques liées à Mukonda ou à des sociétés qui lui sont associées en République démocratique de le Congo et Gibraltar ont également été sanctionnées.

Selon le rapport de Global Witness et de la Pplaaf, Alain Mukonda avait créé en août 2018 une dizaine de nouvelles entreprises, détenues en réalité par Gerco SAS, contrôlé par l’épouse de Dan Gertler et neuf de leurs enfants.

Au total, 46 entités et personnes de la galaxie Gertler ont été sanctionnés par l’Office of foreign assets control (OFAC).

Contrats miniers dans le Lualaba

Ces sanctions ne devraient être qu’une première salve. D’autres sont en cours de préparation au sein du Trésor américain. Elle viserait cette fois-ci notamment « des proches de l’entourage du président Félix Tshisekedi » qui font l’objet « d’investigations » pour des « détournements de fonds publics » présumés, ainsi que pour « des contrats miniers concernant en particulier la province du Lualaba » dans le sud-est de la RDC.