Nord-Kivu : Un présumé rebelle ADF arrêté à Goma en possession de bombes artisanales (gouverneur)

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita lors d'un point de presse lundi 20 janvier 2020 à Goma © Pacheco Kavundama

Les combats contre les ADF se poursuivant dans la région de Beni à l’est de la RDC, ces rebelles d’origine ougandaises ont tendance à se disperser ailleurs dans la province.  

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Le gouverneur  de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, était lundi 20 janvier face à la presse de Goma pour évoquer la situation générale de sa province.

A cette occasion, l’autorité provinciale a salué les évolutions positives enregistrées sur le plan sécuritaire dans plusieurs territoires du Nord-Kivu. Parlant des combattants FDLR, M. Nzanzu Kasivita a indiqué qu’à Rushuru, le commandement des ces rebelles rwandais a été expurgé, « même s’ils sont encore là », a-t-il reconnu. Un présumé rebelle FDLR a été arrêté dimanche 19 janvier à Goma dans le quartier Ndosho, a-t-il par ailleurs indiqué.

Les rebelles ADF se sont dispersés dans différents endroits de la province

Le gouverneur de la province a également annoncé que, le même jour, un présumé rebelle ADF avait été arrêté à Goma en possession de bombes artisanales. L’autorité exécutive du Nord-Kivu a réitéré en conséquence son appel à la population à redoubler de vigilance car, du fait de la pression militaire exercée par les FARDC depuis l’offensive lancée en octobre dernier, les rebelles ADF ont eu tendance à fuir et à se disperser en différents endroits de la province.

Lors de son point de presse, Carly Nzanzu Kasivita a par ailleurs dénoncé le fait que certains ressortissants rwandais quittent leur pays pour venir à Goma où ils se livrent au trafic d’armes et au banditisme urbain. « Ils seront interpellés et durement sanctionnés », a-t-il promis.

Voir un extrait de la conférence de presse du gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita ce lundi 20 janvier 2020 à Goma :