Nord-Kivu : l’une des recommandations de la société civile de Beni enfin prise en compte par les FARDC et la Monusco

Eléments des FARDC stationnés à Beni dans le Nord-Kivu © DR

A travers un communiqué publié jeudi 15 novembre, la société civile forces vives de Beni encourage les forces armées de la RDC, ainsi que celles de la Monusco (via la FIB, Force Intervention Brigade) a renforcé leurs opérations militaires contre les groupes armés. Il semblerait cette fois-ci qu’elle ait été partiellement entendue.

Par Pacheco Kavundama, l’un de nos correspondants dans l’est de la RDC 

La coordination urbaine de la société civile de Beni s’est en effet félicitée de voir l’une de ses recommandations être mise en application par les FARDC et la FIB. Il s’agit en l’occurrence de celle prescrivant aux FARDC et à la FIB de mener des opérations militaires conjointes contre les groupes armés qui massacrent les populations.

Selon ce communiqué signé par Kizito Bin Hangi, premier président de la société civile de la ville de Beni, cette recommandation a été émise à plusieurs reprises aux autorités civilo-militaires. Ça n’est qu’aujourd’hui qu’elle semble avoir été prise en compte.

« Maintenant que les forces armées de la RDC, conjointement avec les forces d’intervention de la Monusco, mènent des opérations offensives comme nous le recommandions contre les rebelles, nous saluons cette décision. Nous espérons maintenant que ces opérations permettront d’éradiquer le phénomène de massacres en ville et territoire de Beni et qu’elles permettront à la population de retourner chez elle et de reprendre toutes les activités quotidiennes (travail, école…) qui ont été suspendues à cause de l’insécurité grandissante », peut-on lire dans ce communiqué.

A cette occasion, la société civile lance un appel à la population de cette zone de Beni afin qu’elle soutienne et collabore pleinement avec les FARDC et la FIB.

Enfin, celle-ci forge le vœu de voir d’autres recommandations faites par le passé être prises en compte par les autorités, à l’instar du relèvement des troupes qui sont depuis longtemps installées dans cette partie instable de la RDC. Une situation qui semble avoir conduit certains éléments peu scrupuleux des FARDC à avoir pris de mauvaises habitudes…