Moïse katumbi à Goma ce samedi : Les préparatifs de son accueil ont déjà commencé

Moïse Katumbi fera son grand retour à Goma ce samedi. Cela fait plus de quatre ans qu'il n'avait pu se rendre dans le chef-lieu du Nord-Kivu © DR

Après avoir annoncé en vain à deux reprises son arrivée dans le chef lieu du Nord-Kivu faute d’autorisation de survol et d’atterrissage délivrée par les autorités, le président de la plateforme Ensemble est attendu à Goma ce samedi 26 octobre. Cette troisième fois devrait être la bonne. 

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC, avec Adrien Seyes

La plateforme Ensemble pour le changement a annoncé ce matin sur son compte Twitter l’arrivée à Goma ce samedi de Moïse Katumbi.

Le président de cette plateforme de l’opposition y tiendra un meeting populaire au Stade Afia. « L’autorisation de survol et d’atterrissage vient de lui être délivrée (…) C’est avec joie qu’il reprend safari à partir de la capitale du Nord-Kivu », signale la plate forme Ensemble pour le changement.

Sur place à Goma, les différents club de supporters soutenant le Tout puissant Mazembe ont annoncé le début ce jeudi de leur campagne de sensibilisation dans les différents quartiers de la ville afin de réserver un accueil massif au « Chairman » Moïse Katumbi.

Grâce Omari Matandiko, président de l’Asbl Action de jeunes pour Moïse Katumbi, fait savoir qu’à partir de 8 heures ce jeudi des camions Fuso sillonneront partout en ville de Goma avec des mégaphones pour appeler les habitants de la ville et des environs à se rendre massivement au meeting du président d’Ensemble pour le changement.

© Pacheco Kavundama

Une très forte affluence est attendu. Le Nord-Kivu, qui concentre toutes les difficultés de la RDC (forte insécurité, difficultés économiques, faible accès aux services de base, situation sanitaire très préoccupante, etc.), est un des bastions politiques de l’opposition. C’est aujourd’hui l’un des fiefs de Moïse Katumbi, considéré comme le grand leader de l’est. Le 31 décembre dernier, si Martin Fayulu y a fait le plein de voix, c’est grâce au mot d’ordre donné par M. Katumbi en sa faveur.

Avec Salomon Idi Kalonda

Ça n’est pas non plus un hasard si, quelques jours auparavant, la CENI, un organe soumis au régime de Joseph Kabila, avait pris l’initiative d’y annuler le vote dans plusieurs endroits (Beni, Butembo), privant ainsi le candidat de l’opposition de plusieurs dizaines de milliers de voix acquises par avance.

Selon toutes vraisemblance, Moïse Katumbi sera accompagné de son conseiller spécial et inséparable bras droit, Salomon Idi kalonda, qui a obtenu récemment son passeport et qui ferait, à cette occasion, son grand retour en RDC après plus de trois années d’exil forcé. Une équipe d’avance destinée à préparer ce déplacement devrait arriver à Goma dans les heures qui viennent.