La prison centrale de Kangbayi à Beni, véritable mouroir pour les détenus à l’est de la RDC

Surpeuplée, la prison centrale de Kangbayi en ville de Beni est devenue un véritable mouroir © Pacheco Kavundama

La situation de la prison de Kangbayi en ville de Beni est plus qu’inquiétante, alarmante. Les conditions de vie des détenus y sont déplorables. C’est ce qu’a pu constater cette semaine un député. 

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Construite pour une capacité de 150 prisonniers, la prison de Beni Kangbayi compte à ce jour 1335 détenus. Cela fait quelque temps qu’elle ne reçoit plus de rations alimentaires, ni même de médicaments essentiels.

Cette semaine, le député provincial élu du territoire de Beni, Saidi Balikwisha s’est rendu au sein de cette maison carcérale pour plaider la cause de personnes détenues illégalement et faire en sorte que le gouvernement consacre quelques moyens à l’amélioration des conditions de vie en détention.

« La situation à la prison de Kangbayi de Beni est indigne. Il n’y a même plus de dotation pour les médicaments et la nourriture », s’est exclamé Saidi Balikwisha à l’issue de sa visite. Une situation d’autant plus préoccupante que celle-ci compte plus de 100 malades qui ne sont pas pris en charge.

« J’ai vu un prisonnier de 86 ans arrêté il y a deux mois et détenu dans des conditions inhumaines. Je l’ai fait évacuer afin qu’il subisse des soins appropriés dans une structure sanitaire adaptée. Hélas, il y a ici plus de 100 prisonniers malades sans assistance médicale. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités », a lancé le jeune député du Nord-Kivu.

Selon lui, l’une des solutions réside dans le traitement accéléré par la Justice des dossiers des détenus afin de désengorger la prison surpeuplée de Beni.