Kidnappings dans l’est de la RDC : Ouverture ce mercredi à Goma d’un procès contre cinq prévenus

Le procès contre de présumés kidnappeurs s'est ouvert ce mercredi 4 mars à Goma © Pacheco Kavundama

Ce mercredi 4 mars dans le chef-lieu du Nord-Kivu s’est ouvert le procès de cinq personnes poursuivies pour trois infractions : enlèvement, association de malfaiteurs et non assistance en personne en danger.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC. 

Lors de cette première audience, il s’est agi de vérifier l’identité des prévenus et de satisfaire à quelques formalités de procédure. Assistés de leurs avocats, ceux-ci ont tous, sans exception, clamé à la barre leur innocence.

Dès le premier jour, le procès a été très suivi par la population de Goma compte tenu de la psychose créée dans les différents quartiers du chef-lieu du Nord-Kivu depuis plusieurs mois en raison de la recrudescence du phénomène des kidnappings.

Pour le ministre provincial de la Justice, Robert Lufungula, ce procès doit avoir une vertu pédagogique et un effet dissuasif. « Que cela serve de leçons à ceux qui se livrent à ces pratiques criminelles », a-t-il déclaré.

Ce procès, débuté mercredi 4 mars, se déroulera durant trois jours au Stade de l’unité de Goma.