[Interview vidéo] Après un nouveau massacre de 7 personnes cette nuit à Beni-Mbau au Nord-Kivu, le député provincial Ghislain Mufunza demande à Félix Tshisekedi de faire appel à des pays tiers pour neutraliser les milices dans l’est de la RDC

Le député provincial élu de Beni ville, Ghislain Mufunza Bayayengo © Pacheco Kavundama

Les rebelles ADF ont encore massacré dans la nuit de mercredi à jeudi sept personnes dans le territoire de Beni, plus précisément à Beni-Mbau. Face à cet énième massacre, le député provincial élu de Beni ville et ancien maire de cette localité demande au président de la République Félix Tshisekedi de se souvenir de sa promesse faite à la population de Beni le 14 avril dernier lorsqu’il a affirmé qu’il ne se sentira chef de l’Etat que lorsque la sécurité aura été rétablie dans le Nord-Kivu. Nous en sommes aujourd’hui très loin.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Ghislain Mufunza Bayengo plaide auprès du président de la République le fait d’autoriser une force étrangère pour venir appuyer les forces armées de la RDC qui n’ont pas réussi jusque-là à éradiquer le phénomène ADF.

Ce jeudi  matin, pour protester contre ces tueries, qui connaissent une recrudescente, les activités socio-économiques ont été paralysées à Beni-Mbau. Interview.