Il est désormais interdit de circuler dans les rues de Goma après 21h00

Le Tchukudu, monument symbolisant la ville de Goma © DR

A compter de ce mardi 23 octobre, le maire de Goma, Mwisa Nkiese, a limité la circulation dans les rues de la ville après 21h00.

Dans un communiqué lu à la radio télévision nationale congolaise, l’édile demande également à la population de dénoncer tout mouvement suspect. Il n’a, en revanche, pas précisé le caractère de la mesure (est-ce oui ou non un couvre-feu ?) Ni donner de détails à son sujet (quand est-ce que cette mesure prendra fin ?)

Cette décision, en tout cas, est prise au lendemain des manifestations qui ont secouées ces jours-ci la ville de Goma suite à la multiplication des opérations de déguerpissement sur le territoire de Nyiragongo.

A peine l’annonce faite, les réactions des habitants de Goma n’ont pas tardé. « C’est une mesure impopulaire et nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour y faire échec », déclare un habitant rencontré ce mercredi dans les rues de Goma.

Valéry Mukosasenge, qui habite le quartier Murara, pense lui que « le maire fait preuve d’irresponsabilité car c’est dans la soirée que certains habitants qui travaillent jusque tard trouvent à manger. Globalement, je ne suis pas d’accord avec cette mesure car elle restreint la liberté de circulation garantie par notre Constitution ».

« 21h00, c’est encore tôt pour moi. Le maire aurait pu aller au delà, à 22h00 ou 23h00 », déclare quant à lui un changeur de monnaie.

Plusieurs observateurs pensent que limiter la circulation à 21h00 n’aura aucun effet sur l’insécurité. En revanche, cette mesure permettra aux services de sécurité, militaires et policiers, de rançonner un peu plus la population. Car même à 19h00 ou 20h00, ceux-ci n’hésiteront pas à harceler encore plus les habitants pour leur soutirer leur argent.