Est de la RDC : Le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita rend hommage à Pierre Lumbi

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a rendu hommage à Pierre Lumbi, opposant unanimement apprécié © DR

Décédé le 14 juin 2020,le sénateur et tout premier secrétaire général du parti politique Ensemble pour la République de l’opposant numéro un Moïse Katumbi, Pierre Lumbi, a été enterré ce vendredi à Kinshasa.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC, avec Adrien Seyes

Ce vendredi, des hommages ont été rendus au sénateur Pierre Lumbi dans plusieurs villes de la RDC, à l’ouest comme à l’est. Si à Kinshasa, le président Felix Tshisekedi est allé s’incliner devant de l’illustre disparu, à Goma, le gouverneur du Nord-Kivu a loué le courage de celui qu’il a qualifié d’« homme d’Etat ».

Dans une cérémonie organisée dans le chef-lieu du Nord-Kivu par les membres de la coalition Lamuka, dont le pivot est le parti politique de Moïse Katumbi, Ensemble pour la République, dont Pierre Lumbi était le secrétaire général, le gouverneur de la province du est venu témoigner de la grandeur de l’homme qu’on est en train de pleurer.

« J’invite la population du Nord-Kivu à défendre les mêmes valeurs que Pierre Lumbi qui était un homme d’Etat […] Il avait une vision, un grand esprit. Si cet esprit-là pouvait être partagé, cela nous garantirait un meilleur avenir », a déclaré Carly Nzanzu Kasivita.

Pour rappel, le sénateur Pierre Lumbi est décédé le 14 juin 2020 à Kinshasa. Il avait été plusieurs fois ministre avant de devenir le conseiller à la sécurité de l’ex-chef d’Etat Joseph Kabila de 2010 à 2015. En désaccord avec le projet de M. Kabila d’effectuer un troisième mandat en contradiction avec la Constitution, Pierre Lumbi avait rejoint l’opposition et Moïse Katumbi qu’il considérait comme le plus capable de diriger le pays.

Réputé pour son humilité et son intégrité, il était très largement apprécié au sein de la classe politique RD congolaise, ainsi que dans la population. Sa formation, le MS, est d’ailleurs le premier parti d’opposition représenté à l’Assemblée nationale.