Est de la RDC : Face à la montée de l’insécurité à Goma, les jeunes katumbistes interpellent les députés provinciaux

Pro-Katumbi très actif à Goma, Michel Mokaria est préoccupé face à la montée de l'insécurité et à la passivité des autorités © Impression écran

Le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean Paul Lumbu Lumbu, a reçu ce mercredi à Goma une délégation de jeunes et d’associations soutenant l’opposant Moïse Katumbi.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC 

Comme une bonne partie du Nord-Kivu, Goma s’enfonce un peu plus dans l’insécurité. Dans la nuit de mardi à mercredi, deux personnes ont encore été tuées dans le chef-lieu de la province, dont un étudiant par un policier dans le quartier Keshero (lire notre article) et un père de famille à Bujovu.

Face à ce phénomène dont l’ampleur est très préoccupante, les jeunes et les associations pro-Katumbi se sont entretenus ce mercredi avec le vice-président de l’Assemblée provinciale, Jean Paul Lumbu Lumbu, qui est aussi membre de la coalition d’opposition Lamuka (le seul de cette mouvance à occuper de telles fonctions dans la province).

Au sortir de cette audience, Michel Mokaria, jeune katumbiste très actif à Goma, a réagi au micro de notre correspondant.