Est de la Rdc : 1 444 Burundais en séjour irrégulier sur le sol congolais renvoyés dans leur pays

1 444 ressortissants burundais vivant à Goma ont été expulsés dans leur pays ce lundi 16 mars 2020 © Pacheco Kavundama

Le gouvernement congolais s’en va en guerre contre tous les étrangers sans papier vivant sur son sol.

Par Pacheco Kavundama, notre correspondant à l’est de la RDC

Lundi 16 mars, le gouvernement congolais a renvoyé de la ville de Goma 1444 Burundais qui vivaient irrégulièrement dans le chef-lieu du Nord-Kivu. Ceux-ci ont quitté Goma pour Bukavu au Sud-Kivu, ville à partir de laquelle ils devront rejoindre la frontière de Kavivinra point d’entrée en RDC, avant de regagner leur pays, le Burundi.

Au port public de Goma, le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita est allé s’assurer de l’exécution de cette décision conforme aux consignes du gouvernement congolais.

Avant leur départ, ces Burundais ont été d’abord cantonnés au quartier Lac vert.  Selon le gouverneur du Nord-Kivu, ces Burundais ont refusé d’être identifiés et même photographiés.

C’est dans les respects de droits humains que ces femmes, personnes âgées et enfants ont été renvoyés dans leur pays, a déclaré M. Nzanzu Kasivita.