En colère après le meurtre d’un des leurs, les motards mettent le feu au bureau du délégué du gouverneur dans la cité de Kasindi sur le territoire de Beni

Tout est parti d’un taximan-moto tué dans la nuit du mercredi au jeudi 23 août par des hommes en armes non encore identifiés.

Ce matin, dans la cité de Kasindi située à environ 90 kilomètres à l’est de Beni dans la province du Nord-Kivu, des motards sont descendus dans la rue pour crier leur colère suite au meurtre d’un des leurs.

Certains d’entre eux ont mis le feu au bureau du délégué du gouverneur de la province. Un incendie qui n’a causé aucune victime. En revanche, tous les documents administratifs qui s’y trouvaient sont partis en fumée.

Selon le témoignage d’un habitant de Kasindi joint par téléphone, l’insécurité est grandissante dans cette cité frontalière avec l’Ouganda. Plusieurs attaques armées attribuées aux rebelles ADF ont en effet été dénombrées ces derniers mois sur la route Beni-Kasindi.

Selon cette même source, jusqu’à tard ce matin, la tension était encore palpable entre les motards en colère et les agents du service de sécurité déployés sur le terrain.