Discours du 30 juin en RDC : ce qu’a dit Joseph Kabila se résume en un mot

© RTNC

Rien. [fin de l’article]

Post-scriptum : Vendredi 29 juin au soir, à la veille de la fête nationale en RDC, le président (hors mandat) Joseph Kabila s’est adressé à la Nation dans un discours de moins de sept minutes, insipide et creux, lu sur un ton monocorde et diffusé sur la chaîne publique RTNC. Il n’a rien dit de significatif, en particulier sur le processus électoral et sur son éventuelle candidature à un troisième mandat en dépit de l’interdiction constitutionnelle qui le frappe. Bref, comme à son habitude, Joseph Kabila a parlé mais n’a rien dit. 

Sera-t-il davantage prolixe à l’occasion de son prochain discours qu’il devrait prononcer d’ici le 20 juillet devant le Congrès réuni en session extraordinaire, comme l’a annoncé Aubin Minaku, le président de l’Assemblée nationale ? Difficile à dire. En tout cas, Joseph Kabila ne pourra cacher son jeu encore très longtemps. Le délai prévu pour le dépôt des candidatures à l’élection présidentielle en RDC est fixé entre le 25 juillet et le 8 août prochains.