Beni : réouverture progressive des écoles primaires et secondaires 

Depuis le 10 octobre dernier, les élèves du primaire et du secondaire de Beni (ville et territoire) étaient privés de cours © DR

C’est à l’issue d’une assemblée générale ce lundi 26 novembre que les enseignants de Beni ville et territoire ont décidé la reprise des cours après plus d’un mois et demie de grève en dépit d’un niveau d’insécurité toujours très élevé. 

Par Augustin Mosange, l’un de nos correspondants au Nord-Kivu

Le 10 octobre dernier, les enseignants de Beni avaient décidé de suspendre les cours en raison de l’insécurité très forte qui règne dans cette localité.

Ghyslain Paluku, membre du syndicat des enseignants du Congo, affirme que cette décision est avant tout motivée par la volonté d’éviter aux enfants une année blanche. Les enseignants conservent en effet intactes leurs revendications concernant le rétablissement de la sécurité dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

« Nous avons pris en compte dans notre décision le lancement des opérations conjointes entre la brigade de l’ONU et les FARDC. Mais il faut qu’il y ait des résultats concrets désormais sur le terrain. Que l’on sente enfin la baisse de l’insécurité », a expliqué Ghyslain Paluku.