Beni : les travailleurs humanitaires engagés dans la lutte contre Ebola inquiets pour leur sécurité

Cela fait suite à l’explosion d’une grenade dans la soirée du mardi 11 septembre dans le quartier résidentiel de Beni, situé en plein centre-ville, là où la plupart de ces travailleurs humanitaires sont logés.

Par Augustin Mosange, l’un de nos correspondants dans le Nord-Kivu

Celle-ci a explosé devant le bureau de la banque TMB Beni en face du supermarché dit de l’Est. Elle a fait deux blessés et causé d’importants dégâts matériels.

La plupart des travailleurs humanitaires sont logés dans différents hôtels de ce même quartier. Ils disent désormais craindre pour leur sécurité. Certains d’entre eux pensent même être la cible directe de de cette attaque. C’est ce que rapporte notre confrère Erick Kawa Ngoy de la radio télé Rwanzururu Beni.

Ça n’est pas la première fois que ce quartier résidentiel de Beni, ville meurtrie de la province du Nord-Kivu dans l’est de la RDC, connait des attaques à la bombe. En 2014, une jeune fille avait été victime de l’explosion d’une grenade. Elle a pu être sauvée mais a été amputée d’une jambe. Un officier de police, également touché par cette même grenade, est contraint de subir quotidiennement des soins importants.